Archives mensuelles : juin 2015

Dictée à corriger : semaine 8

Bonjour à tous !

Encore une petite dictée à corriger pour vous entraîner !

Restez réguliers dans vos révisions !

La dictée :

Il y a tant de personnes curieuses dans le monde !

 Je suis persuadé qu’on voudrait savoir pourquoi mon voyage autour de ma chambre a duré quarante-deux jours au lieu de quarante-trois, ou de tout autre espace de temps ; mais comment l’apprendrais-je au lecteur, puisque je l’ignore moi-même ? Tout ce que je puis assurer, c’est que si l’ouvrage est trop long à son gré, il n’a pas dépendu de moi de le rendre plus cour : toute vanité de voyageur à part, je me serais contenté d’un chapitre. J’étais, il est vrai, dans ma chambre avec tout le plaisir et l’agréement possible ; mais, hélas ! je n’étais pas le maître d’en sortir à ma volonté ; je crois même que, sans l’entremise de certaines personnes puissantes qui s’intéressaient à moi, et pour lesquelles ma reconnaissance n’est pas éteinte, j’aurai eu tout le temps de mettre un in folio au jour, tant les protecteurs qui me faisaient voyager dans ma chambre étaient disposés en ma faveur ?

Et cependant, lecteur raisonnable, voyez combien ces hommes avaient tord, et saisissez bien, si vous le pouvez, la logique que je vais vous exposée.

Est-il rien de plus naturel et de plus juste que de se couper la gorge avec quelqu’un qui vous marche sur le pied par inadvertance, ou bien qui laisse échapper quelque terme piquant dans un moment de dépit, dont votre imprudence est la cause, ou bien enfin qui a le malheur de plaire à votre maîtresse ?

On va dans un pré, et là, comme Nicole fesait avec le Bourgeois Gentilhomme, on essaie de tirer quarte lorsqu’il pare tierce : et, pour que la vengeance soit sûre et complète, on lui présente sa poitrine découverte, et on court risque de se faire tuer par son ennemi pour se venger de lui. – On voit que rien n’est plus conséquent, et toutefois on trouve des gens qui désaprouvent cette louable coutume ! Mais ce qui est aussi conséquent que tout le reste, c’est que ses mêmes personnes qui la désaprouvent et qui veulent qu’on la regarde comme une faute grave traiteraient encore plus mal celui qui refuserait de la comettre. Plus d’un malheureux, pour se conformer à leur avis, a perdu sa réputation et son emploi ; en sorte que, lorsqu’on a le malheur d’avoir ce qu’on appelle une affaire, on ne ferait pas mal de tirer au sort pour savoir si on doit la finir suivant les lois ou suivant l’usage, et, comme les lois et l’usage sont contradictoires, les juges pourraient aussi jouer leur sentence aux dés. – Et probablement aussi c’est à une décision de ce genre qu’il faut recourrir pour expliquer pourquoi et comment mon voyage a duré quarante-deux jours juste.

Dictée correction

A très bientôt,

Roxane 😉

Dictée à corriger : semaine 7

 Bonjour à tous !

Vous prendrez bien une petite dictée à corriger ?

Je suis sûre que oui !

La dictée :

Je pourrais commencer l’éloge de mon voyage par dire qu’il ne m’a rien couté ; cette article mérite attention. Le voilà d’abord prôné, fêté par les gens d’une fortune médiocre ; il est une autre classe d’homme auprès de laquelle il est encore plus sûr d’un heureux succès, par cette même raison qu’il ne coûte rien. – Auprès de qui donc ? Et quoi ! vous le demandez ? C’est auprès des gens riches. D’ailleurs de quelle ressource cette manière de voyager n’est-elle pas pour les malades ? Ils n’auront point à craindre l’intempérie de l’air et des saisons. – Pour les poltrons, ils seront à l’abri des voleurs ; ils ne rencontreront ni précipices ni fondrières. Des millier de personnes qui avant moi n’avaient point osés, d’autres qui n’avaient pu, d’autres enfin qui n’avaient pas songés à voyager, vont s’y résoudre à mon exemple. L’être le plus indolant hésiterait-il à se mettre en route avec moi pour se procurer un plaisir qui ne lui coûtera ni peine ni argent ? – Courage donc, partons. – Suiver-moi, vous tous qu’une mortification de l’amour, une négligence de l’amitié, retiennent dans votre appartement, loin de la petitesse et de la perfidie des hommes.

Que tous les malheureux, les malades et les ennuyé de l’univers me suivent ! – Que tous les paresseux se lèvent en masse ! – Et vous qui roulez dans votre esprit des projets sinistres de réforme ou de retraite pour quelque infidélités ; vous qui, dans un boudoir, renoncez au monde pour la vie ; aimables anachorètes d’une soirée, venez aussi : quittez, croyer-moi, ces noires idées ; vous perdez un instant pour le plaisir sans en gagner un pour la sagesse : daignez m’accompagner dans mon voyage ; nous marcherons à petites journées, en riant, le long du chemin, des voyageurs qui ont vus Rome et Paris ; – aucuns obstacle ne pourra nous arrêter ; et, nous livrant gaîment à notre imagination, nous la suivrons partout où il lui plaira de nous conduire.

Correction

A bientôt,

Roxane 😉

Quels sont les livres indispensables pour réussir le concours d’orthophonie ?

 Que vous vous prépariez seul ou avec une prépa, il y a des livres indispensables pour préparer et réussir le concours d’orthophonie. Ce sont des livres de référence qui doivent vous servir de base pour vous entraîner. En écrivant cet article, je pense plus particulièrement aux candidats qui préparent ce concours seul comme j’ai pu le faire il y a quelques années, mais évidemment vous pouvez l’utiliser même si vous faites une prépa.

Lorsqu’on se prépare seul, il est difficile de savoir vers quels ouvrages se tourner et définir les indispensables et ceux qui le sont moins. En effet, il est évident qu’il faut bien sélectionner les livres qui vous accompagneront tout au long de la préparation du concours. Il est donc important de savoir si ces livres sont adaptés à la difficulté du concours et au programme, si l’on peut appeler ça un programme…

Car il faut le savoir, il n’y a pas vraiment de programme pour ce concours c’est d’ailleurs pour cela que le concours est très difficile. S’il y avait réellement un programme défini de choses à apprendre, ce serait plus simple. Malheureusement on ne peut pas apprendre par coeur la culture générale ou tout le vocabulaire du « petit Robert ».

J’ai donc décidé de vous faire un article consacré à la bibliographie.

Je vous propose une liste de quelques ouvrages de référence. Cette liste n’est pas exhaustive mais il est possible que par la suite je vienne la compléter.
 Dans cette liste, vous trouverez des livres spécifiques de préparation au concours, des ouvrages de référence, et même des romans ou des films traitant de sujets en lien avec l’orthophonie.

Si vous souhaitez acheter un de ces ouvrages, il vous suffit de cliquer sur l’image pour être redirigé vers le site « Amazon ».

Voici donc la liste :

Les ouvrages spécifiques de préparation au concours

Les livres « Vuibert »

Les « Vuibert » sont des ouvrages de référence pour le concours. En effet, ils sont adaptés à la réalité du concours, et ils font vraiment partie des livres à avoir sur ses étagères et à potasser de fond en comble. Lorsque je me suis préparée au concours j’ai très vite investi dedans !

Les auteurs maîtrisent le sujet et sont bien renseignés sur le concours.

Concours Orthophoniste – Français – Vocabulaire, Grammaire, Orthographe – Concours 2014

Concours Orthophoniste – Annales corrigées – Concours 2015

Concours Orthophoniste – Annales corrigées – Entraînement – Concours 2016 (à paraître)

Concours Orthophoniste – 1500 QCM de culture générale – Concours 2014-2015

Concours orthophoniste, ergothérapeute, psychomotricien – Tests psychotechniques et de personnalité

Les ouvrages de référence

Les livres de « Maurice GREVISSE »

Sur le plan de la grammaire les ouvrages de « Maurice GREVISSE » sont IN-CON-TOUR-NABLES. Même s’ils représentent un certain coût notamment pour le livre « le bon usage », ce sont des références en la matière.

Le bon usage

Le Petit Grevisse : Grammaire française

Le français correct : Guide pratique des difficultés

Les livres de culture générale

Un kilo de culture générale

Enfin pour la culture générale, il y a deux ouvrages que l’on peut conseiller à partir desquels vous pouvez vous faire des fiches, qui sont « la culture générale pour les nuls » et « un kilo de culture générale ». Je vous conseille également de vous entraîner en parallèle en faisant régulièrement des QCM.

La Culture générale pour les Nuls

2500 QCM de culture générale 7e édition

Les livres de Bernard PIVOT

Les Dictées de Bernard Pivot (1 livre + 1 CD audio) : L’Intégrale

Pour les dictées, Bernard Pivot reste une référence ! Ce livre accompagné d’un CD est vraiment une bonne idée, car tout le monde n’a pas sa maman à disposition pour lui faire des dictées. Vous pouvez ainsi vous entraîner même si aucune âme charitable n’est là pour vous faire une dictée. D’une manière générale, tous les livres de Bernard Pivot sont adaptés au concours d’orthophonie, car ils correspondent au niveau que l’on exige pour cette épreuve. Ne vous découragez pas pour autant, même si c’est très difficile au début, avec de l’entraînement on fait de moins en moins de fautes et on y arrive.

N’oubliez pas qu’une des qualités fondamentales pour réussir le concours, c’est la ténacité !

Les dictionnaires 

Dictionnaire Le Petit Robert 2016

Lorsque l’on prépare les concours, il faut également se munir d’un autre ouvrage indispensable, à savoir le dictionnaire à apprendre par coeur (j’exagère à peine). Le « petit Robert » est un des meilleurs.

 

Les « Bescherelle »

Vous devez également vous munir d’une batterie de « Bescherelle » à maîtriser sur le bout des doigts.

Bescherelle français coffret

A lire ou à voir pour en savoir plus sur le métier

Enfin, lorsqu’on se lance dans le périple des concours d’entrée en école d’orthophonie, il est indispensable d’en savoir un peu plus sur le métier! Vous trouverez donc quelques ouvrages qui traitent de domaines que vous pourrez rencontrer lorsque vous aussi vous serez orthophoniste 🙂 . Je vous conseille vivement d’en lire quelques-uns pour avoir une bonne connaissance du métier. En effet, cela vous permettra de montrer à un jury que vous savez de quoi vous parlez. Le jury attend du candidat qu’il se soit renseigné sur le métier car cela prouve votre motivation.

Le scaphandre et le papillon 

Le cri de la mouette

Le Discours d’un roi

Le Langage blessé : Reparler après un accident cérébral

Comment la parole vient aux enfants : De la naissance jusqu’à deux ans

Le métier d’orthophoniste : Langage, genre et profession

Voilà, si vous voulez commencer à vous entraîner pour ces concours, vous pouvez vous procurer certains de ces ouvrages pour vous préparer et réussir le concours d’orthophonie ! En tout cas c’est tout ce que je vous souhaite 😉  !

A bientôt

Roxane

Dictée à corriger : semaine 6

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien .

Voici une nouvelle dictée à corriger !

On ne se décourage pas et on tient sur la longueur, c’est ce qui fera la différence !

La dictée : 

Toute l’éloquence humaine dans toutes les assemblées de tout les peuples et de tous les temps peut se résumer en ceci : la querelle du droit contre la loi. Cette querelle, et c’est là tout le phénomène du progrès, tend de plus en plus à décroitre. Le jour où elle cessera, la civilisation touchera à son apogé, la jonction sera faite entre ce qui doit être et ce qui est, la tribune politique se transformera en tribune scientifique ; fin des surprises, fin des calamités et des catastrophes ; on aura doublé le cap des tempêtes ; il n’y aura pour ainsi dire plus d’événements ; la société se développera majestuesement selon la nature ; la quantité d’éternité possible à la terre se mêlera aux faits humains et les apaisera.

Plus de disputes, plus de fictions, plus de parasitismes ; ce sera le règne paisible de l’incontestable ; on ne fera plus les lois, on les constatera ; les lois seront des axiomes, on ne met pas aux voix deux et deux font quatre, le binôme de Newton ne dépend pas d’une majorité, il y a une géométrie social ; on sera gouverné par l’évidence ; le code sera honnête, direct, clair ; ce n’est pas pour rien qu’on appelle la vertu la droiture ; cette rigidité fait partie de la liberté ; elle n’exclus en rien l’inspiration, les souffles et les rayons sont rectilignes. L’humanité a deux pôles, le vrai et le beau ; elle sera régi, dans l’un par l’exact, dans l’autre par l’idéal. Grâce à l’instruction substitué à la guerre, le suffrage universel arrivera à ce degré de discernement qu’il saura choisir les esprits ; on aura pour parlement le concile permanent des intelligences ; l’institut sera le sénat. La Convention, en créant l’institut, avait la vision, confuse, mais profonde, de l’avenir.

Cette société de l’avenir sera superbe et tranquille. Aux batailles succéderont les découvertes ; les peuples ne conquerront plus, ils grandiront et s’éclaireront ; on ne sera plus des guerrier, on sera des travailleurs ; on trouvera, on construira, on inventera ; exterminer ne sera plus une gloire. Ce sera le remplacement des tueurs par les créateurs. La civilisation qui était toute d’action sera toute de pensée ; la vie public se composera de l’étude du vrai et de la production du beau ; les chefs-d’oeuvre seront les incidents ; on sera plus ému d’une Iliade que d’un Austerlitz. Les frontières s’effaceront sous la lumière des esprits. La Grèce était très petite, notre presque-île du Finistère, superposé à la Grèce, la couvrirai ; la Grèce était immense pourtant, immense par Homère, par Eschyle, par Phidias et par Socrate. Ces quatre hommes sont quatre mondes. La Grèce les eut ; de là sa grandeur. L’envergure d’un peuple se mesure à son rayonnement. La Sibérie, cette géante, est une naine ; la collossale Afrique existe à peine. Une ville, Rome, a été l’égale de l’univers ; qui lui parlait parlait à toute la terre. Urbi et orbi.

Dictée semaine 6 – correction

A bientôt,

Roxane 😉

Suivez les actualités du blog

Bonjour à tous,

Suivez-moi sur Facebook en cliquant sur le lien.

N’oubliez pas de cliquer sur « j’aime » en haut à droite sur la page Facebook pour être informés des publications sur votre fil d’actualités.

Suivez-moi également sur Twitter : @Concoursortho.

En me suivant sur les réseaux sociaux, vous êtes tenus au courant des actualités du blog dès qu’une nouvelle publication est en ligne.

 

A bientôt,

Roxane 🙂